L’homosexualité est-elle un péché?

L’un des maîtres-mots de notre société est la tolérance. Nous vivons dans une monde où les valeurs morales évoluent sans cesse. Ce qui autrefois était inconcevable devient aujourd’hui acceptable. Ainsi il n’est pas étrange que deux personnes du même sexe cherchent la bénédiction de Dieu sur leur vie commune. De nombreuses églises protestantes reconnaissent même les unions homosexuelles comme une forme biblique du mariage.

Il faut avouer que la question de l’homosexualité est compliquée à traiter. Nous voulons dans ce bref article chercher une réponse aux questions suivantes:

  • est-ce que la Bible condamne vraiment l’homosexualité? Ne vise-t-elle pas plutôt la pédérastie?
  • l’homosexualité est-elle une maladie ou est-ce une orientation sexuelle normale?
  • que faut-il penser de l’union fidèle de deux personnes homosexuelles?

Que dit la Bible sur l’homosexualité, la pédérastie?

Disons de prime abord que nous reconnaissons la Bible, Parole de Dieu, comme autorité ultime en matière de foi. Lire la suite

Toutes les religions mènent-elles à Dieu?

C’est être profondément rétrograde que d’affirmer le contraire, n’est-ce pas? Il n’y a que les sectes qui affirment le contraire et prétendent détenir la vérité à elles-seules. Je ne pense pas faire partie d’une secte et pourtant j’ose affirmer, au risque de choquer beaucoup, qu’aucune religion humaine ne mène vraiment à Dieu .

Pourquoi faut-il être tolérant pour être moderne?

L’époque des guerres de religion est révolue, vive les jeux guerriers sur Internet! Beaucoup oublient que s’il y a eu des guerres de religion autrefois (ce que je n’approuve pas!), c’est parce que les hommes voulaient défendre ce qu’ils croyaient être vrai et qu’ils étaient prêts à donner leur vie pour ce qui faisait le sens de leur existence.

Nous vivons dans une société où nous ne connaissons plus d’absolus. Rien ne nous intéresse plus trop en fait. A la limite, certains seraient encore prêts à lutter pour le maintien de leur poste de travail ou de leur niveau de vie. Mais une fois acquis ce pour quoi nous avons lutté, nous ne sommes pas différents des autres. L’idée de tolérance que nous défendons n’est pas vraiment le fait d’accepter que ce que dit l’autre est aussi vrai, c’est plutôt un moyen de ne pas être ennuyé par l’autre, de connaître une paix relative. Ainsi la tolérance n’a plus rien à voir avec les idées elles-mêmes; en fait je pourrais aussi bien respecter ces idées sans pour autant y adhérer. Non, je préfère laisser l’autre croire ce qu’il veut tant qu’il ne vient pas m’imposer « sa » vérité. Lire la suite

Le millénium se réalisera-t-il littéralement?

Tout d’abord: qu’est-ce que le millenium? C’est un terme qui évoque un possible règne de Jésus-Christ sur la Terre pendant une durée de mille ans.

Il est fait allusion à ce règne dans le dernier livre de la Bible, l’Apocalypse, au chapitre 20:

1 Puis je vis un ange descendre du ciel. Il tenait à la main la clé de l’abîme et une grande chaîne. 2 Il se saisit du dragon, de ce Serpent ancien qui est le diable et Satan. Il l’enchaîna pour mille ans. 3 Il le précipita dans l’abîme qu’il ferma au-dessus de lui, en y mettant des scellés afin que le dragon ne puisse plus égarer les peuples avant le terme des mille ans. Après cela, il doit être relâché pour un peu de temps. 4 Ensuite je vis des trônes. On remit le jugement entre les mains de ceux qui y prirent place. Je vis aussi les âmes de ceux qu’on avait décapités à cause du témoignage rendu par Jésus et à cause de la Parole de Dieu. Je vis encore tous ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image et qui n’avaient pas reçu sa marque sur leur front et leur main. Ils revinrent à la vie et régnèrent avec le Christ pendant mille ans. 5 C’est la première résurrection. Les autres morts ne revinrent pas à la vie avant la fin des mille ans. 6 Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection. La seconde mort n’a pas prise sur eux. Ils seront prêtres de Dieu et du Christ, et ils régneront avec lui pendant les mille ans.
Apocalypse 20: 1-6 Lire la suite

Pourquoi Dieu s’est-il fait homme?

Cur Deus Homo: tel est le titre d’une oeuvre rédigée par Anselme de Canterbory à la fin du XIème siècle. La réponse à laquelle parvient Anselme est la suivante: Jésus a, dans son corps, satisfait la justice divine. Mais ce n’est pas sur la théorie d’Anselme que je souhaiterais m’attarder. Ma question est plutôt la suivante: qu’a voulu nous montrer le Fils de Dieu en ajoutant la nature humaine à sa nature divine?

Beaucoup de chrétiens pensent aujourd’hui que la foi chrétienne consiste en un combat de valeurs: on combat pour la justice, les droits de l’homme et la liberté; on combat pour la défense de la nature et la préservation des espèces. D’autres encore doivent lutter contre quelque chose: contre l’avortement, le mariages homosexuel… Je ne veux pas porter de jugement sur le bien-fondé de tels combats, mais je pose la question: est-ce cela l’Evangile? Est-ce que Jésus est venu pour nous donner l’exemple à suivre? Lire la suite

Foi et intelligence sont-elles contraires?

Le 21ème siècle est plus un siècle de la technique et du succès que de la raison ou de l’éthique. On ne trouvera que très rarement un rationaliste positiviste qui affirme que la foi chrétienne n’est pas acceptable parce que non fondée sur la raison et l’expérimentation scientifique. Ceux qui s’opposent au christianisme aujourd’hui utilisent d’autres arguments tels que le caractère « exclusiviste » de cette religion (« comment peut-on affirmer que Jésus est le seul Chemin? ») ou la tendance sectaire et donc dangereuse de certains groupes religieux. Il n’est pas choquant d’entendre des personnalités de renom avouer qu’elles sont superstitieuses ou qu’elles consultent régulièrement leur horoscope. Il n’est pas étonnant non plus d’entendre parler de « théories » scientifiques inventées pour les besoins de la cause…économique. Avec le développement rapide de l’internet, il devient très difficile de contrôler le bien-fondé de l’information. Lire la suite

Persécution en Inde

orissa_persecutionDepuis plus de deux ans, l’Inde, la plus grande démocratie du monde, est le siège d’une continuelle et intense persécution contre les chrétiens. A tel point que certaines familles vivent cachées dans la campagne et n’osent plus remettre les pieds dans leur village. J’encourage à visiter le site de l’organisation Portes Ouvertes pour de plus amples informations à ce sujet. Malgré les appels répétés de la communauté internationale (et même du président français Sarkozy), les autorités nationales ou locales ne font rien pour endiguer ce qui se passe notamment dans la région de l’Orissa, à l’est du pays.

A tous ceux qui pensent que l’Hindouisme est une religion paisible, je demande ce qu’ils pensent de gens qui brûlent un père et ses deux fils dans leur voiture (parce qu’ils s’occupaient de lépreux) et qui veulent recommencer. Voir cette page! Mais peut-être que si des gens souffrent ou sont malades, c’est qu’ils sont rattrapés par leur « karma » et le méritent?

Qu’il est bon de savoir que Jésus-Christ nous donne la paix avec Dieu et permet de vivre en paix avec les autres.

Que l’on prie pour les rois et pour tous ceux qui sont au pouvoir, afin que nous puissions mener, à l’abri de toute violence et dans la paix, une vie qui exprime, dans tous ses aspects, notre attachement à Dieu et qui commande le respect.
1 Timothée 2:2

Un christianisme sans Christ

Dans son livre « Christless Christianity » Michael Horton, professeur de théologie au Westminster Seminary California, s’efforce de montrer que beaucoup de chrétiens vivent aujourd’hui leur religion activement, mais sans Christ. De quoi nous inquiéter, non?

L’un des acquis les plus importants de la Réforme fut de redonner toute son importance au salut par le seul Jésus-Christ. Les efforts humains sont certes louables, mais ils ne peuvent en aucun cas attirer la sympathie de Dieu et rendre juste. Aujourd’hui, c’est un nouveau danger qui menace l’Eglise: les chrétiens sont bombardés de tous côtés par des discours moralisants et « thérapeutiques » qui les éloignent de l’essentiel. Une fois de plus, la séduction vient des églises du Nouveau-Monde, dispose de gros budgets et se propage rapidement par la télévision, l’internet et la littérature.

De Joel Osteen à Joyce Meyer, en passant par Robert Schuller, tous ces brillants orateurs répètent sans cesse aux chrétiens qu’ils peuvent devenir meilleurs, prendre leur vie en main et en jouir pleinement. Certes ces personnes adhèrent encore à la plupart des confessions de foi chrétiennes, mais seulement sur le papier, car dans la pratique, leurs messages proclament quelque chose qui s’éloigne fondamentalement du message de l’Evangile: un peu comme dans l’épopée cinématographique de George Lucas « La Guerre des Etoiles », il s’agit de découvrir et d’apprivoiser la « Force » qui est en Jésus. Et de plus en plus de chrétiens tombent dans le panneau! Lire la suite

Sola Scriptura

EcritureLes protestants tiennent au principe de la Sola Scriptura comme à la prunelle de leurs yeux. Mais que signifie ce principe à vrai dire? Il est d’autant plus important de régler la question qu’aujourd’hui beaucoup d’évangéliques déforment cette idée à tel point qu’ils deviennent une cible « facile à abattre » pour les catholiques. Dans cet article, nous nous proposons de montrer que SOLA Scriptura ne veut pas dire SOLO Scriptura comme l’entendent plusieurs.

Quand nous disons que seule l’Ecriture Sainte doit définir le contenu de notre foi, que voulons-nous dire en fait?

Cela signifie tout d’abord que la Bible contient tout ce qui est nécessaire à notre foi. La Bible ne parle pas sur tous les sujets de la vie, mais elle contient tout ce que nous devons savoir sur le salut et les exigences de la vie avec Dieu. On emploit le terme de suffisance matérielle de l’Ecriture. Lire la suite

Il y 500 ans naissait Jean Calvin

CalvinLe 10 juillet 1509 naissait dans la ville de Noyon, en Picardie, celui qui allait avoir une influence sans doute inégalée sur le mouvement de la Réforme: il s’agit de Jean Calvin.

Le lecteur trouvera une biographie du réformateur de Genève à cette adresse: Calvin09 .

Souvent la question suivante m’est posée: pourquoi accordes-tu une telle importance à Calvin? Le chrétien ne devrait-il pas n’avoir d’autre exemple que Jésus-Christ lui-même?

J’aimerais donc mettre les choses au point: je ne suis pas un disciple de Calvin; Calvin n’a pas été crucifié pour moi (1 Corinthiens 1:13). Lire la suite

Les 5 points du calvinisme: la grâce irrésistible

Le quatrième point du calvinisme (la grâce irrésistible) souligne que lorsque Dieu s’adresse à quelqu’un qu’Il a élu, ce dernier ne peut résister à son appel. Cette doctrine montre à quel point le ministère de l’Esprit-Saint dans le coeur des croyants est efficace.

Les opposants à cette doctrine la trouve injuste car, à leurs yeux, elle reviendrait à nier la liberté des individus. La plupart des chrétiens sont prêts à accepter que Dieu éclaire le pécheur, mais il faut bien, selon eux, que ce dernier coopère d’une manière ou d’une autre à son salut en acceptant librement ce que Dieu lui fait connaître.

Il faut bien saisir la différence entre la position arminienne et la position calviniste sur ce point:

  • pour les Arminiens, la grâce de Dieu est prévenante. Le pécheur y répond librement par la foi. C’est alors que le Saint-Esprit régénère son coeur et produit la nouvelle naissance.
  • pour les Calvinistes, la grâce de Dieu est efficace. Elle régénère le coeur et produit la foi chez le pécheur. Ainsi la foi est la conséquence de la nouvelle naissance et non l’inverse. Lire la suite