Le retour du Christ

Lorsqu’il y a 2000 ans les disciples du Christ ont été témoins de l’Ascension de leur Seigneur, des anges qui étaient aussi témoins de la scène leur rendirent ce témoignage:

Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous ainsi à regarder le ciel ? Ce Jésus qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, en redescendra un jour de la même manière que vous l’avez vu y monter.
Actes 1:11

Si aujourd’hui beaucoup de chrétiens admettent la possibilité d’une vie après la mort et l’immortalité de l’âme, bien peu s’attendent à un retour visible du Christ et à une résurrection des corps. C’est pourtant ce que contiennent nos confessions de foi:

…le troisième jour (il) est ressuscité des morts, est monté aux cieux, s’est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts
Le Symbole des Apôtres

Il est important de saisir que le retour du Christ constitue un élément essentiel de l’espérance chrétienne. Les chrétiens attendent un Royaume où la mort et la souffrance seront abolies et où l’incorruptibilité remplacera la déchéance présente. Les morts ressusciteront, les uns pour la vie éternelle, les autres pour le Jugement et la honte éternelle. La Bible n’envisage à aucun moment une existence incorporelle et un lieu commun pour les bons et les méchants, comme on le propage de plus en plus dans certaines séries télévisées américaines (Ghost Whisperer par exemple).

Y aura-t-il des signes précurseurs?

Les premiers à avoir posé cette question furent les disciples de Jésus. Dans l’Evangile selon Matthieu, ils posèrent un jour cette question à leur maître:

Comme il était assis sur le mont des Oliviers, ses disciples s’approchèrent, le prirent à part, et lui demandèrent : Dis-nous quand cela se produira et quel signe annoncera ta venue et la fin du monde.
Matthieu 24:3

Et Jésus de leur répondre un peu après:

Lors de la venue du Fils de l’homme, les choses se passeront comme au temps de Noé ; en effet, à l’époque qui précéda le déluge, les gens étaient occupés à manger et à boire, à se marier et à marier leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans le bateau. Ils ne se doutèrent de rien, jusqu’à ce que vienne le déluge qui les emporta tous. Ce sera la même chose lorsque le Fils de l’homme viendra.
Matthieu 24:37-39

Nous devons comprendre que cet évènement n’est pas prévisible et qu’il sera aussi inattendu qu’une catastrophe. D’où le conseil de Jésus:

Tenez-vous donc en éveil, puisque vous ignorez quel jour votre Seigneur viendra.
Matthieu 24:42

Ce conseil vaut tout aussi bien pour celui qui croit déjà que pour celui qui ne sait pas encore ce qu’il adviendra. Le premier est invité à la vigilance et à la persévérance, le second à la conversion.

Ceci dit, la Bible nous donne toute une série de signes précurseurs:

  • la Bonne Nouvelle sera annoncée à toutes les peuples de la terre.
  • on assistera à un retour massif du peuple juif à son Messie.
  • Il y a aura des signes dans le ciel et sur la terre et de nombreuses catastrophes.
  • l’apostasie, c’est-à-dire un abandon de la foi même de ceux qui s’affirment croyants, sera grandissante.

Comment se fera le Retour du Christ?

Il existe de nombreuses positions quant au moment du retour de Christ. La position réformée classique est soit amillénariste soit postmillénariste.

Nous mentionnons ici les 4 positions les plus courantes:

1. le prémillénarisme classique attend un retour visible et soudain du Christ après une période d’apostasie et l’avènement d’un Antichrist. Ce retour sera suivi d’un Règne millénaire du Christ sur la terre.

2. le pré-tribulationisme dispensationaliste tel qu’il est présenté par exemple dans la Bible Scofield s’attend à un premier retour soudain et caché du Christ pour son Eglise. Cet enlèvement sera suivi d’une période de sept ans au cours de laquelle se manifestera l’Antichrist. Celui-ci sera vaincu au moment du second retour du Christ, visible celui-là. Ensuite viendra le Règne millénaire au cours duquel s’accompliront les promesses faites à Israël dans l’Ancien Testament.

3. le postmillénarisme envisage une longue période de prosperité de l’Eglise avant le Retour du Christ. Les mille ans peuvent être aussi compris symboliquement. Cette position assez populaire lors du réveil du siècle dernier est aujourd’hui abandonnée au profit de l’amillénarisme.

4. l’amillénarisme voit dans les mille ans la période de l’Eglise. Nous avons déjà présenté ce point de vue dans un article précédent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s