L’utilité des confessions de foi

Aujourd’hui, de nombreuses églises rejettent les confessions de foi, particulièrement parmi les milieux évangéliques. Les confessions de foi sont quelque chose d’archaïque, disent-ils, qui ne correspond plus à ce qu’on attend de la foi à notre époque. Le problème des chrétiens qui affirment cela est, à mon avis, qu’ils méconnaissent 2 choses principales:

– d’une part, ce qu’est vraiment la foi;

– d’autre part, ce qu’est l’Eglise.

Notre foi doit avoir un contenu

Quand on leur demande ce qu’est la foi, ils répondent que c’est, d’une part, un vécu relationnel et, d’autre part, que cette foi nécessite la ferme conviction que Dieu existe. La preuve que cette foi est authentique, c’est la façon dont le croyant la vit, disent-ils. Cette définition n’est bien sûr pas fausse, mais elle est d’un côté assez subjective, car la foi est aussi une connaissance de la Révélation de Dieu. Lire la suite

Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné?

Le Psaume 22 évoque la souffrance d’un homme qui se sent abandonné de Dieu. Nous ne savons pas très bien si David, son auteur, mentionne un épisode de sa vie personnelle ou s’il fait référence à quelqu’un d’autre. On pourrait en effet y lire les évènements liés à sa fuite devant son fils Absalom:

Mais moi je suis un ver, je ne suis plus un homme, tout le monde m’insulte, le peuple me méprise…
Psaume 22:7-8

La tradition de l’Eglise a vu en ce psaume une étonnante prophétie des souffrances du Christ. Ce n’est pas simplement une supposition; cette vue est aussi confirmée par le Nouveau Testament lui-même, lorsqu’il applique certaines de ces paroles à Jésus. Le chapitre 27 de l’Evangile selon Matthieu se réfère par exemple au moins 4 fois à ce psaume: Lire la suite