Pourquoi Dieu s’est-il fait homme?

Cur Deus Homo: tel est le titre d’une oeuvre rédigée par Anselme de Canterbory à la fin du XIème siècle. La réponse à laquelle parvient Anselme est la suivante: Jésus a, dans son corps, satisfait la justice divine. Mais ce n’est pas sur la théorie d’Anselme que je souhaiterais m’attarder. Ma question est plutôt la suivante: qu’a voulu nous montrer le Fils de Dieu en ajoutant la nature humaine à sa nature divine?

Beaucoup de chrétiens pensent aujourd’hui que la foi chrétienne consiste en un combat de valeurs: on combat pour la justice, les droits de l’homme et la liberté; on combat pour la défense de la nature et la préservation des espèces. D’autres encore doivent lutter contre quelque chose: contre l’avortement, le mariages homosexuel… Je ne veux pas porter de jugement sur le bien-fondé de tels combats, mais je pose la question: est-ce cela l’Evangile? Est-ce que Jésus est venu pour nous donner l’exemple à suivre?

La Bible est claire à ce propos:

Car le Fils de l’homme est venu chercher et amener au salut ce qui était perdu.
Evangile selon Luc, 19:10

L’Eglise doit se garder d’annoncer un message qui ne sauve pas. Il est important de ne pas confondre Loi et Evangile. Qu’est-ce que j’entends par là? C’est simple: partout où j’annonce que l’homme doit faire des efforts, j’annonce la Loi. La Loi ne sauve pas, elle condamne parce que l’homme n’est pas capable de la garder.

Ce dont l’homme a besoin aujourd’hui, ce n’est pas d’un discours moralisateur, Dieu lui a déjà donné une conscience pour cela:

(14) En effet, lorsque les païens qui n’ont pas la Loi de Moïse accomplissent naturellement ce que demande cette Loi, ils se tiennent lieu de loi à eux-mêmes, alors qu’ils n’ont pas la Loi. (15) Ils démontrent par leur comportement que les oeuvres demandées par la Loi sont inscrites dans leur coeur. Leur conscience en témoigne également, ainsi que les raisonnements par lesquels ils s’accusent ou s’excusent les uns les autres. (16) Tout cela paraîtra le jour où, conformément à l’Evangile que j’annonce, Dieu jugera par Jésus-Christ tout ce que les hommes ont caché.
Romains 2:14-16

Ce dont l’homme a besoin, c’est d’un Sauveur. C’est ce Sauveur qu’il appartient à l’Eglise d’annoncer:

Oui, Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils, son unique, pour que tous ceux qui placent leur confiance en lui échappent à la perdition et qu’ils aient la vie éternelle.
Evangile selon Jean, 3:16

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s