Les 5 points du calvinisme

calvinismeLes cinq points du calvinisme n’ont pas été énoncés par le réformateur Jean Calvin lui-même, mais bien après sa mort. En fait, ils ont été formulés en réponse à l’enseignement des disciples de Jacob Arminius. Jacob Arminius était un pasteur de l’église réformée néerlandaise de la fin du XVIème siècle qui enseignait à peu près les points suivants:

  • Dieu choisit et prédestine les hommes de toute éternité en fonction de leur libre décision qu’Il « voit » par avance;
  • Jésus-Christ n’est pas mort seulement pour les élus, mais pour l’humanité en général;
  • après la Chute, les hommes ne sont pas totalement dépravés et conservent leur libre-arbitre;
  • l’homme peut résister à la grâce de Dieu, si bien que Dieu peut échouer dans sa tentative de le sauver;
  • le chrétien peut perdre son salut après avoir été sauvé, s’il rejette sciemment la grâce de Dieu.

En 1610, les disciples d’Arminius présentèrent un document qu’on intitula: « les 5 remonstrances ». De là vient le nom qu’on donna aux disciples de Jacob Arminius: les remonstrants.

L’enseignement des remonstrants provoqua une telle polémique que les églises des Pays-Bas convoquèrent en 1618 un synode dans la ville Dordrecht. A ce synode participérent des réformés venus de toute l’Europe.

C’est au cours de ce synode qui dura plusieurs mois que furent énoncés, en réponse aux positions arminiennes, les 5 points du calvinisme.

Ces 5 points sont les suivants:

  1. Dépravation totale
  2. Election inconditionnelle
  3. Expiation limitée
  4. Grâce irrésistible
  5. Persévérance des saints

En anglais on a trouvé un acronyme intéressant pour ces 5 points: TULIP pour Total depravity, Unconditional election, Limited atonement, Irresistible grace, Perseverance of the saints.

Dans une série d’articles à venir, nous nous proposons d’examiner en détail chacun des ces points et de démontrer leur bien-fondé à partir de passages bibliques. De ce fait, nous ne ferons qu’opérer un bref survol dans cet article.

1. Dépravation totale

Le fait que l’homme soit totalement dépravé ne signifie nullement qu’il n’y ait rien de bon à tirer de lui, ou bien que son état après la Chute se soit si détérioré qu’il soit dans l’incapacité de produire quelque chose de bon. Non, en fait, le terme de dépravation totale signifie simplement que l’homme est incapable de trouver Dieu par ses propres moyens. Il faut pour cela que Dieu se révèle à lui de manière efficace. Sans cela, l’homme ne peut connaître Dieu que d’une manière confuse et qui ne lui permettra pas d’être sauvé.

2. Election inconditionelle

Le choix éternel de Dieu quant au salut de l’homme ne dépend aucunement de quelque vertu cachée en l’homme. Ce choix s’effectue indépendamment de toute bonne oeuvre ou décision de la volonté humaine. La dépravation de l’homme ne lui permet pas en fait de coopérer. La conséquence évidente de cette élection, c’est qu’on peut supposer que Dieu prédestine à la damnation ceux qu’Il ne choisit pas.

3. Expiation limitée

Si Dieu choisit certains et pas d’autres, Il sait par avance qui va être sauvé et qui ne le sera pas. Par conséquent, Jésus-Christ n’est pas mort pour toute l’humanité, mais seulement pour ceux que Dieu a choisis.

4. Grâce irrésistible

Lorsque Dieu a choisi de sauver une personne, Il l’appelle à Lui de telle sorte que cette dernière ne peut s’y opposer.

5. Persévérance des saints

Il ne faut pas comprendre par « saint » quelqu’un de moralement parfait, mais plutôt un élu que Dieu a destiné au salut. Comme le salut dépend de Dieu et non de l’homme, ce dernier est en sécurité entre les mains de Dieu et ne peut pas perdre ce qu’il a acquis. Il gardera la foi jusqu’au bout.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s