La théorie du genre: que dit la Bible?

genderDepuis quelque temps déjà nous assistons à un débat crucial à propos de la « théorie du genre ». La question ne concerne pas seulement la France, mais aussi d’autres pays comme le Canada ou l’Allemagne. En Allemagne par exemple, dans certains Länder comme le Baden-Württemberg, il est prévu d’enseigner la diversité sexuelle dès l’école primaire. Les « partisans » du programme se défendent de vouloir gommer les distinctions biologiques garçons-filles. Ils affirment que leur volonté est seulement de souligner l’égalité homme-femme et de stigmatiser la discrimination des minorités sexuelles (des homosexuels par exemple). Leurs détracteurs, pour la plupart de milieux conservateurs, les accusent d’une machination « diabolique »: au lieu de lutter contre les vraies discriminations (sociales et raciales), ils souhaiteraient en réalité inculquer aux générations futures leurs idées là où c’est le plus facile, à l’école. Le débat prend souvent la forme d’un débat gauche-droite.

Rappelons brièvement ce qu’est la « théorie » du genre ! Cette théorie, résultant d’études menées pour la plupart aux Etats-Unis dans les années soixante, ne remet pas en cause le fait qu’il existe un sexe biologique, mais que ce qu’elle appelle l’identité de « genre » corresponde au sexe biologique. En principe, une personne née avec des organes génétiques de type féminin est reconnue comme une femme. Il existe cependant des individus qui estiment que leur identité de genre ne correspond pas à leur sexe biologique et qui souhaitent changer de sexe (le cas des transsexuels par exemple). Lire la suite

Le jour des expiations

Le chapitre 16 du livre du Lévitique décrit les cérémonies qui ont lieu lors de la fête annuelle des expiations. Cette fête occupe encore une place très importante dans le Judaisme moderne, même si les sacrifices d’animaux n’y sont plus offerts. Elle montre que la question de la résolution du péché occupe une place importante dans la conscience humaine. Mais quelle était la signification de la fête des expiations dans l’Ancien Testament? En quoi était-elle différente de la Pâque ou même des autres occasions où l’on offrait des sacrifices d’animaux? Lire la suite

Signification de la Sainte-Cène

Quel est le sens de la Sainte-Cène? Que voulait dire Jésus par ce signe? Il existe dans les églises trois positions quant au sens du repas du Seigneur:

  • la doctrine de la présence réelle
  • la doctrine de la présence sous les éléments
  • la doctrine du symbole
  • la doctrine de la présence spirituelle.

Nous défendrons ici la quatrième position, qui est la position calviniste. Ce faisant, nous donnerons aussi nos arguments pour le rejet des autres positions. Lire la suite

Les fruits de l’Esprit

Texte biblique de référence: 2 Pierre 1, 3-8

3 Par sa puissance, en effet, Dieu nous a donné tout ce qu’il faut pour vivre dans l’attachement au Seigneur, en nous faisant connaître celui qui nous a appelés par la manifestation de sa propre gloire et l’intervention de sa force. 4 Ainsi, nous bénéficions des dons infiniment précieux que Dieu nous avait promis. Il a voulu, par ces dons, vous rendre conformes à ce que Dieu est, vous qui avez fui la corruption que les mauvais désirs font régner dans ce monde. 5 Pour cette raison même, faites tous vos efforts pour ajouter à votre foi la force de caractère, à la force de caractère la connaissance, 6 à la connaissance la maîtrise de soi, à la maîtrise de soi l’endurance dans l’épreuve, à l’endurance l’attachement à Dieu, 7 à cet attachement l’affection fraternelle, et à l’affection fraternelle l’amour. 8 Car si vous possédez ces qualités, et si elles grandissent sans cesse en vous, elles vous rendront actifs et vous permettront de connaître toujours mieux notre Seigneur Jésus-Christ.

.

Comme c’est le cas avec les dons de l’Esprit, la question des fruits de l’Esprit fait l’objet chez les chrétiens de nombreuses controverses. En fait, on peut même dire qu’il règne une confusion extrême. Lire la suite

Les 5 points du calvinisme: la persévérance des saints

Le cinquième point du calvinisme affirme que les élus ne peuvent perdre le salut que Dieu leur a offert dans sa grâce. Autrement dit, les vrais chrétiens persévèrent jusqu’à la fin de leur vie dans la foi.

Cette position est souvent mal comprise et il est important d’écarter d’emblée quelques malentendus. Nous montrerons ensuite les arguments en faveur de cette doctrine. Enfin nous en tirerons les conséquences pratiques pour notre foi.

Ce que la persévérance des saints ne signifie pas

La doctrine de la « persévérance des saints » ne doit pas être comprise comme un chèque en blanc pour tous ceux qui se disent disciples de Jésus-Christ. Elle ne signifie nullement qu’à partir du moment où quelqu’un se décide de suivre le Christ, il est en sécurité et ne connaîtra pas le risque d’apostasie. Lire la suite

Le retour du Christ

Lorsqu’il y a 2000 ans les disciples du Christ ont été témoins de l’Ascension de leur Seigneur, des anges qui étaient aussi témoins de la scène leur rendirent ce témoignage:

Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous ainsi à regarder le ciel ? Ce Jésus qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, en redescendra un jour de la même manière que vous l’avez vu y monter.
Actes 1:11

Si aujourd’hui beaucoup de chrétiens admettent la possibilité d’une vie après la mort et l’immortalité de l’âme, bien peu s’attendent à un retour visible du Christ et à une résurrection des corps. C’est pourtant ce que contiennent nos confessions de foi:

…le troisième jour (il) est ressuscité des morts, est monté aux cieux, s’est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts
Le Symbole des Apôtres Lire la suite